« Le Joola, le Naufrage de la Honte »

       

 

« Dans la nuit du 26 au 27 septembre 2002, le ferry le « MS le JOOLA » coule en mer avec plus ou moins 2300 personnes à bord. Pour un bateau qui n’a le droit d’en charger que 550 à chaque voyage, la surcharge est évidente. Or, ce n’est pas la seule anomalie que l’auteur va rencontrer au cours de son enquête ! Que cela se passe sur un trajet reliant Ziguinchor — chef-lieu de la Casamance : région enclavée du Sénégal qui se bat depuis plus de vingt-cinq ans pour recouvrer sa souveraineté — à Dakar, tous deux au Sénégal, via la Gambie, ne peut pas nous surprendre outre mesure, mais le résultat de ces recherches fera bien davantage ! Même dans un pays où la « Masla » sévit — Dieu nous protège, il pourvoira ! — on ne peut pas être à ce point négligeant ni irresponsable ! Or, tout au long de ce livre, c’est à se demander si nous sommes vraiment en pleins cauchemars et si nous allons nous réveiller bientôt !

Pour des milliers de familles qui restent, dont plusieurs sont européennes, le constat est douloureux et les questions demeurent en suspens. À ce jour, deux ans après le naufrage, la majorité d’entre elles n’a pas encore été indemnisée et aucun procès n’a encore eu lieu ! La France doit toujours statuer.

Né en 1976, Bruno PARIZOT est marseillais. Passionné de la Casamance, profondément marqué par la tragédie du « MS Le Joola », il a voulu, par ses recherches, connaître et nous faire connaître la vérité. Il nous explique ici le cheminement, les raisons et les responsabilités qui ont conduit à ce terrible naufrage, plus mortel que celui du Titanic. »

 

PRESSE :

Si vous êtes journaliste, webmaster ou responsable de site internet, vous pouvez télécharger les documents suivants

Le Collectif de coordination de familles de victimes du Joola (Ccfv/Joola) » a dans une conférence de presse à Dakar le 24 mars 2005, a donné le dernier bilan connu des victimes ; il est de 2133 morts et disparus à ce jour. L’auteur du livre avance le chiffre de 2300 morts et disparus et nous nous y approchons.

concernant l’ouvrage précité.

– extrait des 30 premières pages du livre

– dossier de presse

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toutes informations complémentaires par mail, fax et téléphone.

les sites suivants ont eu la gentilesse de parler de nous :

Des dizaines d’article de presse ont été publié après la parution du livre en 2004, beaucoup ont disparu de la toile.

Africacultures, le point sur les livres

Association de victime « Marcel disparu – et Laurence »

spresse.net

Article de presse « Bruno PARIZOT Cloue le Sénégal au pilori »

Article de presse  » la colère d’un parent de victime français »

Article de presse « AN II DU NAUFRAGE DU JOOLA : Larmes du crime » le quotidien du 25.09.2004

 

Plus d’information :

Interrogation d’un avocat sur la responsabilité de l’Etat du Sénégal (17.03.2005)

 

Association de victime :

afv joola
Marcel disparu du joola
le joola – CCVF

le plus complet sur le Sénégal

senegalaisement.com

Autres sites sur le drame :

ausenegal.com
planete-senegal.com

 

Distributions :

Africultures

Décitre

amazon

Librairie de Paris

SPLA

 

Google BOOK