[« Elément important : Un livre n’est pas une marchandise, mais un produit culturel. L’économie actuelle est tournée vers les bénéfices, la recherche de profit avant tout. Tous produits, dont les livres doivent faire du profit pour les actionnaires avant les salariés et fournisseurs. Un auteur étant dans  ce cas un fournisseur comme n’importe qu’elle autre. Ce n’est pas notre philosophie, nous voulons proposer à nos concitoyens des ouvrages de qualité, afin de changer les mentalités. L’édition en est au début de son activité, tout comme l’action de l’association, elles s’inscrivent dans une démarche militante, sociale et solidaire. Nous souhaitons une maison d’édition humaine, alternative qui n’exclue pas les auteurs. L’association ne fonctionne que grâce aux bénévoles et ne reçoit actuellement aucune subvention. Ce qui pose plusieurs problèmes et contraintes, principalement financières, car l’édition d’un ouvrage coûte très cher, c’est pour cela, que nous avons choisi un imprimeur de qualité, offrant un bon rapport qualité-prix et que nous sommes en train de monter un système légal de financement qui permettra de répondre à notre objectif ; mais l’avantage principal est que nous gardons notre liberté.  Aapédition et les Editions Universelles coopèrent étroitement dans la réalisation de votre projet avec leurs spécificités réciproques. » (Extrait du livre que Mr PARIZOT a coécrit avec Mme Evelyne Lapouge des Editions Universelles  « le petit livre vert de l’autoédition », version de juillet 2005.

 

Quelques livres distribués entre 2004 et 2012 :